Plan APSSanté

Plan Activités Physiques et Sportives pour la Santé et le Bien Etre

Le Plan Activités Physiques et Sportives pour la Santé et le Bien Etre est un projet régional coordonné par la Direction Régionale Jeunesse Sport et Cohésion Sociale et par l’Agence Régionale de Santé, accompagné par l’Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé de Bourgogne.

La promotion des activités physiques et sportives pour tous est une des principales missions des structures déconcentrées du ministère chargé des sports, en cohérence avec les politiques des représentants locaux des fédérations sportives délégataires. Mais la dimension « santé » d’une pratique d’APS n’est pas toujours prise en compte par les différents clubs sportifs, ainsi que l’utilité de ces APS comme thérapeutique non médicamenteuse par les professionnels de santé.

Afin de renforcer la promotion des APS comme thérapeutique non médicamenteuse, les ministres chargées des sports et de la santé ont présenté le 24 décembre 2012 une instruction visant à promouvoir et développer la place des APS comme facteur de santé publique.

Depuis plusieurs années en Bourgogne des activités de loisirs à but de santé ont été développées dans différents domaines, envers les personnes « à besoins particuliers », ciblées dans l’instruction :

  • pour les personnes sédentaires éloignées de la pratique physique (programme Activ’Santé, actions de l’EPGV et de l’EPMM, …)
  • pour les personnes âgées à domicile et en établissement (programme Activ’Santé, module prévention des chutes des programmes Santé senior et OMEGAH, programme PIED, activités internes propres à chaque établissement), …
  • pour les personnes handicapées (comité régional handisport, comité régional de sport adapté, actions proposées par les GEM,…)
  • pour les personnes porteuses de pathologies chroniques (réseaux pour les diabétiques, association d’associations de patients (« Bouger Ensemble»), actions des comités régionaux d’athlétisme, natation, escrime, judo, EPGV, …), intégration des APS dans les programmes d’éducation thérapeutique  autorisés par l’ARS
  • pour les personnes vulnérables, quel que soit leur état de santé (actions des ateliers santé-ville, au sein des CUCS, programme Activ’Santé …).

La mise en place du comité de pilotage du plan « sport-santé-bien-être » s’est faite naturellement autour du Collectif Régional Autour de la Nutrition (CRAN). Le comité de pilotage, sous la double coordination DRJSCS-ARS, est composé d’une partie des membres du CRAN, de représentants de la société bourguignonne de médecine du sport, du CROS et de certaines disciplines sportives.